Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fondation David Parou Saint-Jacques

Commenter l'actualité des chemins de Compostelle et informer les pèlerins. Sortir des clichés et quitter les sentiers battus pour donner une nouvelle vision de Compostelle. Montrer les origines du pèlerinage contemporain.

Partir de Grenoble

Publié le 23 Février 2008 par Jacques in Les conseils de Pierre

La question de Vanessa
bonjour,
nous sommes un couple et souhaitons effectuer le chemin de saint jacques de Compostelle, mais nous ne savons pas comment nous y prendre.
Pouvez vous nous renseigner sur les chemins, les hébergements possible, le moyen pour se restaurer,...
Merci beaucoup,
de plus auriez vous de la documentation pour que nous ayons un support?
La réponse de Pierre (extraits)
Vous avez de la chance !  Je sais qu'il existe un chemin vers Compostelle qui a été très bien balisé par l'association de Rhône Alpes des pèlerins de saint Jacques. (Questionnez-la). Il part de Genève pour rejoindre le Puy en Velay.  Je crois qu'il ne passe pas très loin de Grenoble. C'est une chance. Il ne devrait pas être trop difficile à rejoindre en utilisant les chemins de grande randonnée (les GR) de la région.
 Vous verrez, vous serez enchantés de cette expérience. Tout d'abord, ce chemin traverse des régions charmantes et variées. Ensuite, comme il est beaucoup moins fréquenté qu'à partir du Puy, vous aurez des contacts bien plus riches avec les autochtones, qui ne sont pas encore saturés par les pèlerins. Il existe aussi des lieux d'hébergement. (demandez le guide à l'association précitée)
Si j'étais à votre place, c'est certainement ce que je ferai... De plus je crois qu'il descend vers Vienne avant de rejoindre l'Ardèche et la Haute Loire.
À partir du Puy, c'est de la "randonnée clef en main..." et le chemin est très très chargé selon la période. Il est très bien balisé et très bien pourvu en hébergement. Le plus dur est de trouver une place libre le soir...  Mais, c'est une autre expérience. On y rencontre des pèlerins et des touristes... Mais le chemin est ouvert à tout le monde. Heureusement. Ça permet d'apprendre à être tolérant et humble. Ça permet aussi d'avoir des conversations très riches et de se faire de vrais amis. mais, vous verrez bien... Je ne vais pas tout vous dire, ce serait impossible. Il faut le faire...

Commenter cet article

colette 01/03/2008 10:00

on peut partir de ST Antoine L'abbaye. Cf. le livre de André Weil.

Jacques 18/03/2008 07:33

Le mieux si on du temps est encore de parir de chez soi. aumoins on connait l'environnement immédiat et la (ou les) première(s) étape(s).

Martine, la pèlerine 29/02/2008 14:12

Je complète d'abord la réponse faite à Vanessa... Oui entièrement d'accord avec la réponse de Pierre. Ce chemin, un peu "magique"... il faut le faire ! Et puis tant pis si l'on s'éloigne des passages "balisés"... Quand je dis il faut le faire cela veut donc dire qu'il faut faire son "propre chemin"... Lorsqu'au Moyen-Age les pèlerins partaient rejoindre St Jacques de Compostelle, ils le faisaient du seuil de leur maison qui ne se situait pas forcément "sur le chemin"...
Celui qui vous mènera à Santiago sera "votre" chemin... à vous de l'inventer !
... et "Buen Camino" !
Amitiés Jacquaires, Martine

mon site est à l'adresse suivante : http://campostellae.com

Jacques 18/03/2008 07:36

Il faut abandonner l'idée qu'au Moyen Age il y avait des chemins de Compostelle. C'était comme aujourd'hui, chacun en prenant le chemin qui arrive à sa porte peut aller n'importe où.

Martine, la pèlerine 25/02/2008 15:38

Etant à l'origine de la création de "la communauté de Compostelle", que je gère toujours... il me serait très agréable de figurer dans les liens relatifs aux sites ou blogs traitant de Compostelle... Ce serait une attention tout à fait sympathique et appréciée... Merci d'avance
Mes amitiés jacquaires, Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde

Ferpel 25/02/2008 20:49

Le lien est en place. Si notre blog vous plait, ou l'un de nos sites, merci de nous faire connaitre.