Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fondation David Parou Saint-Jacques

Commenter l'actualité des chemins de Compostelle et informer les pèlerins. Sortir des clichés et quitter les sentiers battus pour donner une nouvelle vision de Compostelle. Montrer les origines du pèlerinage contemporain.

Le pèlerin a-t-il besoin de clous ?

Publié le 8 Février 2011 par Ferpel in La "compostellite"

Sous la pression d'associations de pèlerins, plusieurs villes françaises ont posé des clous sur un itinéraire (parfois qualifié d'historique) qu'elles proposent aux pèlerins (de Compostelle) qui les traversent.

Une marche symbolique a été organisée récemment sur l'entrée nord de Paris pour alerter les autorités concernées sur la pose de clous.

Pourquoi poser des clous dans des villes dont il existe de bons plans permettant de ne pas se perdre, voire de les traverser à sa guise sans suivre l'itinéraire pro(im)posé ? A quoi servent ces clous ?

- A faire plaisir à ceux qui les font poser ou à les mettre en valeur ?
- A conforter le marcheur qui, sachant où il est, y verra une confirmation qu'il ne s'est pas trompé ?
- A procurer des royalties à l'organisme qui en a déposé la marque ?
- A faire glisser les passants les jours de pluie ?
- A dépenser de l'argent qui serait plus utile ailleurs ?

Que peut penser un SDF assis sur un clou en forme de coquille ? Peut-être pose-t-on ces clous pour le faire rêver ?

A propos de balisage, tout marcheur aura pu remarquer la densité de balises sur les itinéraires où il est difficile de se tromper et leur relative absence aux carrefours. Les clous semblent bien se ranger dans la catégorie des balises inutiles. Comment à un carrefour voir le clou suivant, même quand le trottoir n'est pas trop encombré ? Il faut beaucoup de clous...


Commenter cet article

Ultreïa 15/05/2011 23:54



Retrouvez l’actualité de Compostelle dans la presse et les blogs sur Compostelle Info et sur
la page Facebook de Compostelle Info



Pierre Prénat 08/02/2011 09:33



Je suis scandalisé.




On dirait que Saint Jacques de Compostelle a été totalement phagocyté par des marchands du Temple, certaines associations en étant leader !...


P. Prénat