Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fondation David Parou Saint-Jacques

Commenter l'actualité des chemins de Compostelle et informer les pèlerins. Sortir des clichés et quitter les sentiers battus pour donner une nouvelle vision de Compostelle. Montrer les origines du pèlerinage contemporain.

Les exagérations galiciennes

Publié le 27 Avril 2010 par Ferpel in Actualité de Compostelle

La publicité de l'Espagne au Palais de Chaillot

A l'occasion de l'année sainte 2010, le gouvernement de Galice organise une exposition dont le titre est Compostelle et l'Europe. Son objet est la mise en valeur de l'action de Diégo Gelmirez, l'évêque de Compostelle qui a obenu le premier le titre d'archevêque et qui a beaucoup oeuvré tant pour sa gloire personnelle que pour le renom de son docèse.

Cette exposition est accompagnée d'un volumineux catalogue qui ne manque pas de présenter quelques contre vérités renforçant le rôle et la place de Compostelle. On peut ainsi y lire :

  " Au long de ces chemins, les étapes n’existaient qu’en fonction de Compostelle ". Le catalogue propose même cette énormité : « le pèlerinage jacobéen était la raison d’être des églises de pèlerinage comme Saint-Martial, Conques, Saint-Sernin… ».

Sans souci des frontières, le Conseil Régional de la Culture et du Tourisme de Galice se dit aujourd’hui « conscient de posséder l’un des réseaux de communication les plus anciens ».

Nous savons maintenant d'où vient l'épidémie de compostellite (voir les articles sur ce sujet). Nous reviendrons plus sur cette exposition dans un dossier plus complet.



Commenter cet article