Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la Fondation David Parou Saint-Jacques

Commenter l'actualité des chemins de Compostelle et informer les pèlerins. Sortir des clichés et quitter les sentiers battus pour donner une nouvelle vision de Compostelle. Montrer les origines du pèlerinage contemporain.

Un livre recommandé

Publié le 21 Mars 2011 par Ferpel in Chez les éditeurs

Le vestibule des causes perdues

Manon Moreau, éditions Delphine Montalant, Queyrac, 33340, 2011

ISBN : 978-2-91577-914-1, 400 p., 22€

L’action de ce roman se déroule sur le chemin de Compostelle. 

Ce livre offre le grand intérêt du mélange inédit de souvenirs pèlerins qui sentent l’authenticité et d’inventions romanesques qui tranchent sur la banalité des publications traditionnelles.

Voir une présentation détaillée

Commenter cet article

Péricard-Méa Denise 14/02/2012 10:17


à l'attention de Jean-Luc Mèjecaze


Vous faites partie des rares personnes qui refusent de nager dans le sens du courant ! Vous avez raison, on focalise sur Compostelle en oubliant les innombrables pèlerinages qui ont été accomplis
en des millliers d'autres lieux.


Vous avez raison : les "chemins roumieux" en pays d'oc menaient à ces sanctuaires disséminés partout. En pays d'oil, on parle de "chemins des pèlerins", sans autre distinction. C'est d'ailleurs
ce qui a permis de les confisquer au profit de Composelle.


Si vous saviez combien de fois je me fais accuser de "briser le rêve" ! Et l'Eglise de me dire : "laissez rêver ces pèlerins. Pourquoi les dissuader ? Nous, on sait, et c'est suffisant". Ce n'est
pas une raison pour renoncer ! On peut arriver à remonter une rivière en crue ! D'ailleurs, il arrive que la rivière se tarisse ! Et j''aime trop saint Jacques et Compostelle pour que ce culte et
ce lieu de pèlerinage soient transformés en carton-pâte.


 

Mèjecaze Jean -Luc 13/02/2012 19:00


je suis toujours étonné de voir, de lire, à quel point le terme de chemin de Compostelle est désormais partout synonime de chemin de pèlerins.


je suis Quercynois, et dans notre région (je crois même pouvoir dire en occitanie) on parle depuis longtemps de chemins roumieux. Ce terme était le seul usité il y a 50 ans et plus. Il disparait
malheureusement au profit de la mode Jacquaire qui s'impose dans les esprit au point que ceux à qui on évoque le sujet nous prennent pour des demeurés.


Connaissez vous un autre terme utilisé en langue d'oïl et qui se raprocherait de celui-ci, ou ce terme existe t'il aussi partout en France ?


Un grand merci si vous pouvez me répondre.